Magnétiseur : un Don de soi 

Henri Cavernes magnétiseur
Henri Cavernes magnétiseur

 

Le magnétisme on en a tous, cependant l’idée est de raisonner avec lui en se purifiant, en adoptant une discipline de vie et de se mettre au service  de son prochain pour lui permettre  de re-vibrer par lui même.

 

Canaliser cette force et ne pas utiliser cette énergie  à ses fins, le retour en est extrêmement négatif pour soi et évidemment force est de constater sur l’autre !

 

J’ai longtemps  réfléchi à ce que le magnétisme évoque pour moi ou plutôt comment le décrire:

 

Rien ne me vient de plus clair que l’intensité et la douceur d’une mère soufflant ou posant la main sur la douleur de son enfant avec un regard profond et aimant, chuchotant dans son oreille « voilà c’est fini, n’aie pas peur. »

Tendant la main à cet enfant trébuchant qui grandit, cet enfant c’est vous, c’est moi, qui avons besoin d'humanité de l’amour pour notre énergie vitale.

 

C’est le rôle du soigneur, qui est en échange et partage au travers de l’énergie avec bienveillance partant de la pensée. 

 

Ce qui demande avant tout un travail sur soi, une discipline, un développement des connaissances, une mise en pratique du don au service de son prochain, une belle relation aux énergies de la nature, tout en développant sa propre spiritualité.

 

La vocation d’apporter la bonne humeur, être touché par la souffrance de l’autre : en ayant la force et la simplicité de respecter les limites de l’autre.

 

Ceci est un parcours initiatique puissant où la foi permet de développer la force face à la sensibilité : c’est l’union (yoga) d’Indra et Pingala, du féminin et du masculin, ou la non dualité.

  

« La où est l’amour le moi n’est pas » Krishnamurti .

  

Le service : devient sa valeur on peut alors transcender sa personne, être connecté à une énergie plus universelle.

 

Un échange se produit, on fait partie d’un tout, la conscience s’élève, la force aussi, l’énergie, le moi diminue le Soi s’exprime, l’intelligence du cœur parle au service de cette humanité, un éveil ou un réveil se produit.

 

On  communique entre le monde spirituel et le monde ordinaire en les faisant circuler en soi.

 

Le soi donne les indications, il est nécessaire de travailler au travers d’entités, Divinité, Deva, Sage, Saint, Prophéte qui nous aident.

 

Guérisseur :

Le magnétiseur, le chamane ou tout guérisseur bienveillant doit être hautement expérimenté de ces mondes et accepter ses limites, qu’il transcendera ou pas dans cette vie donnée, c’est l’évolution.

 

C’est ce qui le rend humble dans son corps et son esprit réuni, c’est l’acceptation de notre mort dans notre vivant. 

 

Heureusement la joie et la simplicité viennent à notre secours.

 

Le magnétisme soulage avec bienveillance.